pistolero

Dans ce premier tome qui sert en quelque sorte d'introduction, le lecteur fait la connaissance de Roland, le Pistolero qui vient d'un monde qui "a changé". Roland est à la poursuite de l'homme en noir qui doit lui livrer des informations sur sa quête principale, celle de la Tour. Au cours de cette poursuite, Roland fait de nombreuses rencontres, pas toujours positives mais toutes en relation avec l'homme en noir qui semble le manipuler? Qui est-il vraiment? Et quel est le rôle de cette Tour ? pourquoi Roland est-il le dernier pistolero? qu'est-il advenu de sa famille et de ses amis dont il nous parle par flash back?

Ce n'est pas la première fois que je lis ce livre mais ayant l'intention d'acheter les derniers tomes, je me replonge dans l'histoire. D'ailleurs on ne peut se lasser d'une telle lecture. Ce premier tome soulève tant de questions qu'à peine la dernière page tournée, on se plonge dans le tome 2 et ainsi de suite... En tant que fan de Stephen King,  j'estime qu'il a écrit ici sa meilleure oeuvre qu'il décrit lui-même comme "la Jupiter du système solaire de son imaginaire".