O flots abracadabrantesques Prenez mon cœur, qu'il soit sauvé.

Arthur Rimbaud