CVT_Une-place-a-prendre_4220

Une petite ville d'Angleterre. Un notable très apprécié et soucieux de l'égalité sociale meurt subitement.  Les perfidies se déchainent :qui va lui succeder au conseil paroissial ? Un corbeau plein de rancoeur poste un message sur l'un des postulants et c'est le début de la méfiance qui s'installe dans la ville où chacun a quelque chose de plus ou moins grave à cacher. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l 'histoire, il y beaucoup de personnages et il y a quelques longueurs.

La deuxième partie du livre est plus intéresssante, la satire de la bonne société anglaise est virulente. L'égoïsme, l'intolérance de ce microcosme va conduire à une fin tragique. Cependant l'auteur a réussi a créer des personnges profonds et crédibles. On est loin du domaine fantastique.