L-ile-sous-la-mer

1770. St Domingue, la jeune Zarité dite "Tété" est vendue comme esclave à Toulouse Valmorain, un jeune français propriétaire d'une plantation de canne à sucre. Elle va devenir indispensable à la plantation et à son maître. Mais Zarité bien qu'éprise de liberté renonce à fuir avec les esclaves lors de la rebellion. Elle ne veut pas quitter ses enfants. Adepte du vaudou et remplie de l'espoir d'une liberté future, elle garde un courage à toute épreuve. Plus tard aidée de son amant, un esclave en fuite, elle sauvera la vie de son maître qui part recommencer sa vie à La Nouvelle-Orléans...

Ce roman avec pour toile de fond la première révolution des esclaves de St Domingue menée par Toussaint Louverture, nous parle avant tout de courage, de sacrifice et de liberté à travers un beau portrait de femme comme seule Isabel Allende peut le faire. Zarité représente le symbole de l'esclave mais sans cliché ni condescendance de la part de l'auteur, elle subit tout mais reste digne et forte pour l'amour de ses enfants et l'espoir de les voir libres un jour. Une grande saga qui nous transporte aisément vers Zarité et son époque. Un excellent moment de lecture.